PERSONNALITÉ DU DÉVELOPPEMENT DURABLE#5 VANDANA SHIVA

Voici venu le temps de présenter une nouvelle personnalité du développement durable, sur le « wall of fame » du billetDD, où penseurs, scientifiques, activistes ou personnages politique qui œuvrent par leurs actions, à l’émergence d’une société plus écologique et un développement soutenable trouvent place.

La personnalité aujourd’hui est VANDANA SHIVA.

Vandana-Universidad-Bloque-LUIS-NAVARRO_LNCIMA20140124_0022_28

Vandana Shiva , née le 5 novembre 1952 à Dehradun dans l’état de l’Uttarakhand est une intellectuelle indienne, docteur en philosophie, écrivain, également formée  en physique quantique.  Elle est probablement l’une des écologistes les plus connues dans le monde, donnant des conférences, participant à des documentaires, intervenant au sein des organisations intergouvernementales à des groupes de travail sur diverses questions de développement, notamment concernant les pays du sud.

COMBAT POUR LA BIODIVERSITÉ 

Le cheval de bataille principal de Vandana est la protection de l’environnement, de la biodiversité et le développement de pratiques écologique, alternative au « tout industriel » dans le domaine de l’agriculture, dont le défi n’est rien de moins que de nourrir la population planétaire qui ne cesse de s’accroître.

Ce combat l’a amené à prendre des positions fortes et parfois qualifiées de « radicales » envers l’industrie agro-industrielle de façon générale, et les entreprises de produits phytosanitaires et/ou de biotechnologies agricoles en particulier.

Ainsi, Vandana shiva  s’est fait connaitre surtout à travers son opposition aux OGM (organismes génétiquement modifiés). Dans cette dynamique, elle a crée un centre de recherche et de formation sur la biodiversité et l’agroécologie nommé NAVDANYA. Cette structure permet de mener différents projets d’expérimentation et de mise en œuvre de solutions écologiques aux problèmes rencontrés par les agriculteurs, et mène des études sur les conséquences sociales, environnementales et sanitaires de l’utilisation massive de pesticides chimiques, des semences OGM, et de la biopiraterie*.

En termes de solution, Vandana shiva à travers NAVDANYA  a développé un réseau de collecte, de préservation et de redistribution de semences sur tout le territoire indien loin du grand marché organisé par les multinationales.

Une qualité qu’il faut reconnaître à Vandana est sa capacité à  expliciter les mécanismes qui dans nos modèles de développement desservent l’intérêt collectif.

C’est probablement cette qualité qui explique les nombreuses conférences qu’elle est invitée à donner à travers le monde.

Cette aptitude s’est illustrée dans la bataille qu’elle a mené contre la catastrophe du suicide des paysans indiens, acculés par les conséquences négatives de la « révolution verte » entamé dans les années soixante. En effet si cette politique d’intensification des cultures à permis à l’inde de devenir auto suffisant, voir exportateur de denrées comme le blé, elle à aussi entraîné une utilisation massive de produit chimique et un endettement des paysans. Ces derniers se retrouvant endettés, avec des terres devenue improductives ne trouvent pas d’autres moyens que de se donner la mort, souvent avec les pesticides destinés aux plantes.

 AVEC LA POPULARITÉ, LES CRITIQUES 

shiva

On a vu paraître quelques critiques sur la légitimité de Vandana Shiva, la véracité de ses arguments, ou  les parallèles qu’elle peut faire parfois pour illustrer son propos.

Le célèbre journal « New Yorker » a publié en Aout 2014 un article du journaliste Michel Specter mettant en avant ce qu’il appelle « les doutes » sur l’écologiste indienne. Ces « doutes » portent sur le flou supposé entretenu par l’intéressée sur son diplômes en physique, (licence ? maîtrise ? doctorat ?) ou encore sur les fortes sommes demandées pour ses conférences, ou encore le fait d’avoir comparé la culture d’OGM à un viol.

Le blogueur français Yann  Kindo reprend ces accusations sur son blog et enrichit l’argumentation de specter.

Rappelons que Vandana Shiva a répondu point par point aux accusations dans une lettre publiée sur son site ICI.

Une chose est sûre,  c’est que Madame Shiva pose les bonnes questions sur des problématiques écologiques, sociales et économiques qui concernent la planète entière.  Elle propose et met en œuvre des solutions dont on peut mesurer les résultats, et ses diplômes, les montants demandés pour ses conférences n’impactent en rien son expérience de plus de trente ans das le domaine, il n’y a pas la non plus d’après les informations avancées par ses critiques, de véritable question d’éthique ou de conflits d’intérêts.

Les prix qui lui ont été décernés :

Prix Nobel alternatif en 1993, « pour avoir placé les femmes et l’écologie au cœur du discours sur le développement moderne »

Grand Prix de la culture asiatique de Fukuoka en 2012.

Les combats de cette grande dame sont nombreux et du haut de ses soixante-deux ans, elle ne semble pas sujette à la fatigue. Tant mieux pour nous, et pour la planète, on espère qu’elle continuera à marteler ses messages et qu’elle inspirera d’autres « écoféministe »

ALLER PLUS LOIN :

  • Lionel Astruc ( 2014) Vandana Shiva, Pour une désobéissance créatrice , Domaine du possible, Acte Sud.
  • Vandana Shiva, victoires d’une Indienne contre le pillage de la biodiversité, éd. Terre Vivante, 2011.
  • Ecoféminisme (1993) avec Maria Mies
  • Vandana Shiva, Ethique et agro-industrie. Main basse sur la vie, L’Harmattan,‎ 1996

* biopiraterie : appropriation illégitime des ressources de la biodiversité et des connaissances traditionnelles autochtones qui peuvent y être associées

Publicités

À propos de développeur-durable

Le billetDD se donne deux ambitions principales : -Vulgariser les principes qui sous tendent un modèle de société plus écologique, sur le plan social, économique et environnemental. -Mettre en avant toutes initiatives ou actions concrètes qui illustrent ses principes.

Publié le février 16, 2015, dans Ecologie, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :